O'Corsaire - t-shirt marin

Comment bien choisir son paddle ?

Logo O'corsaire

Le choix d’une planche de stand-up paddle (SUP) doit se faire en prenant en compte certains critères. Longueur, largeur, épaisseur et utilisation sont autant de paramètres qui vous aideront à bien choisir votre paddle. 

Bien choisir son paddle : définir votre objectif et votre niveau

Lorsqu’on décide d’acheter un paddle, on se retrouve confronter au problème du choix. Trop de marques et trop de modèles. Et dans cette multitude d’équipements, il est difficile de s’y retrouver. Ainsi, il est essentiel de commencer par définir ses objectifs. Et vos aptitudes!

Tout d’abord, il convient d’être conscient de son niveau. La plupart des gens (et même les marins aguerris – surtout les marins aguerris) ont tendance à se surestimer. Et c’est souvent ce qui engendre des accidents. Donc, pour bien choisir un stand-up paddle, il faut être honnête avec soi-même. Inutile d’acheter un SUP Race si vous nagez comme une pierre!
Généralement, il est conseillé d’opter pour une planche de taille moyenne pour débuter.

Mais pour bien choisir son paddle, il est important de définir ses objectifs. Surfer, se promener, pratiquer le sport intense, vos envies détermineront le choix de votre SUP.

Un type de paddle pour une utilisation

La pratique du stand-up paddle ne se limite pas à une simple ballade en mer. Certains utilisent leur planche pour surfer sur des vagues de faible amplitude et d’autres pour la vitesse. Quoi qu’il en soit, les fabricants ont su répondre à la demande et proposent désormais une large gamme de SUP.

Le paddle de ballade

Idéal pour les débutant, cette planche est large et longue ce qui permet une très bonne stabilité. Parfaite pour les ballades sur étang, lac ou en mer peu agitée, elle se veut très confortable. De plus, ses dimensions permettent d’embarquer plus facilement un équipement annexe.

Le paddle de wave

Comme son nom l’indique, cette planche est destinée au surf. Mais pas des tubes évidemment!
Courte et large, sa forme vous permettra de prendre des vagues d’amplitude moyenne facilement. Toutefois, son utilisation sur plat est plus complexe, car moins directionnelle.

Le paddle all-round surf

Ce modèle se veut polyvalent. Et il convient parfaitement aux débutants qui souhaitent expérimenter plus largement la pratique du paddle. Ainsi, il vous sera possible de surfer ou de vous promener tranquilement ou de manière plus sportive.

Le paddle race

Véritable discipline de vitesse, elle est déconseillée aux débutants. En effet, il est préférable de pratiquer un minimum le paddle de ballade pour acquérir une bonne stabilité. Longue et étroite, la planche SUP race est donc destinée à la course.

Le paddle touring

Assez polyvalente, cette planche est taillée aussi bien pour la ballade que la course.  Ce SUP est destinée à celles et ceux qui ont déjà pratiqué et souhaitent vivre une expérience plus intense pour les longues promenades en mer.

Vous l’aurez compris, bien choisir son paddle ne se fait pas à la légère. Il faut étudier attentivement les caractéristiques de la planche qu’on souhaite acheter pour être certain d’obtenir un SUP adapté à la pratique souhaitée.

Comment bien choisir son paddle : l’importance des dimensions

Les dimensions des SUP sont liées à la pratique voulue. Mais pas seulement!
Votre morphologie sera également à prendre en compte. On pourrait penser qu’un rideur plus grand devra choisir une planche plus grande. En théorie, ce n’est pas faux. Mais d’autres critères interviennent. 

  • Une planche plus épaisse supportera plus de poids. Et elle sera forcément moins facile à diriger. 
  • Une planche large est plus stable qu’une planche fine
  • Une planche longue sera plus rapide. 

Bien choisir son paddle: gonflable ou un rigide?

Parmi tous les modèles de paddle, on décline également deux gammes majeures: le SUP rigide et le SUP gonflabe.
Tous deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Et pour bien choisir son paddle, il faut comprendre ces nuances.

Le paddle rigide

  • généralement composé de mousse EPS et recouvert d’epoxy
  • meilleure stabilité
  • meilleure performance de vitesse et meilleure sensation de glisse
  • certaines versions en fibre de carbone (plus couteuse)
  • stockage plus compliqué, car volumineux
  • prix plus élevé
  • meilleure durée de vie

Le paddle gonflable

  • composé de pvc
  • Très pratique, car facile à embarquer dans un coffre de voiture
  • moins rapide et maniable
  • prix moins élevé
  • durée de vie plus limitée

Ne pas oublier la sécurité!

Bien choisir un paddle est important. Mais il ne faut pas négliger pour autant la sécurité. Certes, le SUP s’apparente visuellement à un engin de plage. Pourtant, il permet de pratiquer des ballades au-delà des 300m. Et c’est là qu’il faut faire attention.

Il y a donc certaines règles à respecter pour pratiquer le paddle en toute sécurité.
La première est de ne pas se surestimer. Le paddle peut s’avérer physiquement très intense. La position debout est fatigante et agit directement sur les muscles du dos et des jambes. 

Voici quelques précautions à prendre:

  • Ne naviguer pas seul, dans la mesure du possible
  • Ayez toujours sur vous un moyend e communication, smartphone ou VHF portable
  • Ne vous éloignez pas au-delà des 2 Nq autorisés pour une planche de plus de 3,50m
  • Consultez les prévisions météorologiques avant de partir
  • Portez un gilet de sauvetage
  • Ayez toujours votre leash (ficelle) reliée à votre planche
  • une bouteille d’eau, de la crème solaire et le ventre plein

En bref !

Bien choisir son paddle est important pour vivre une expérience réellement satisfaisante. Et avant d’acheter votre SUP, prenez le temps de demander conseil à un profesionnel. 

O'Corsaire t-shirt marin âme marin

Découvrez nos collections
de vêtements marins

Pin It on Pinterest

Share This